dimanche 20 mai 2012

Trek Mont Rinjani, Lombok

Je reviens de 3 jours de trek sur le mont Rinjani (3 726 m), le plus haut sommet d'Indonesie. Fabuleuse experience mais tres difficile puisque nous montons et descendons des profils tres escarpes pendant 3 jours consecutifs. Voici rapidement le recit de cette aventure...

Nous debutons le trek de Senaru, un petit village au nord du Mont Rinjani. Le temps est clair et nous pouvons admirer notre objectif, habituellement dans les nuages. Nous sommes 12 jeunes d'horizons differents a partir escalader le col : France, Belgique, Suisse, Allemagne, Hollande, Malaisie.

Le premier jour est difficile, comme les suivants ! Nous montons sans cesse dans de petits sentiers abrupts, avant d'arriver sur la crete. Nous avons de la pluie pendant la pause du midi. Nous avons un guide, Jamal, et 6 porteurs pour nous encadrer. Les porteurs sont des surhommes : ils portent des paniers charges de nourriture, tentes, duvets, sur des bambous et montent en tongs a une allure flinguante. On nous prepare des plats de riz et legumes, rien a voir avec nos pique-niques aux sandwichs jambon beurre !

L'arrivee au premier camp est impressionnante. Nous avons une vue sur le col du Mont Rinjani, le lac et le nouveau cratere avec le soleil couchant. Nous profitons tous de ce spectacle et commencons a ressentir la fraicheur de la nuit et de l'altitude. Nous ne pouvons nous plaindre quand on voit les porteurs monter les tentes puis faire a manger pour douze affames, apres une journee de marche aussi epuisante que la notre. Il y a une tres bonne ambiance au sein du groupe.

Le deuxieme jour, nous nous levons a 6h pour profiter du lever du soleil. Nous sommes aux premieres loges sur la crete, face au sommet du Rinjani. Nous pouvons apercevoir les iles Gili et les mont Agung et Batur de Bali. Apres un tres bon breakfast, nous devons reprendre la route pour descendre au lac. Terrain tres pentu, parfois glissant, dans un cadre toujours aussi beau. A l'approche du lac, les troncs des arbres sont carbonises ; contraste avec l'eau du lac en arriere plan. Un peu frustre que les sources d'eau chaude ne soient pas accessibles, le groupe se baigne dans l'eau froide du lac, convaincu que c'est une opportunite et une experience a ne pas louper :) Apres le lunch, nous devons remonter sur une nouvelle crete pour rejoindre le camp de base. Les paysages sont toujours grandioses et les couleurs tres belles : ca nous fait un peu oublier les difficultes du parcours. A l'arrivee au camp de base, les tentes sont deja montees et le the est sur le feu ! formidable staff, aux petits soins. Nous mangeons tot et profitons d'un feu de camp pour nous rechauffer avant de rejoindre nos duvets pour une courte nuit.

Nous nous levons a 2h du matin pour monter au col du Rinjani. Nous ne sommes pas les seuls dans l'ascension comme en temoignent les points lumineux des lampes frontales dans la nuit. Nous devons franchir trois phases avant le col. La premiere, monter sur la crete a la perpendiculaire du camp de base, dans du sable et de la roche volcanique. Tres glissant et donc assez epuisant. Ensuite nous longeons la crete par un sentier moins difficile. Le noir de chaque cote du trace temoigne de la presence du vide et de la profondeur, parfois peu rassurante ! Arrive la troisieme phase, et pas des moindres : une tres forte pente de sable et roche jusqu'au sommet. Effort continu et ne semble jamais se termniner ! Nous sommes sept de notre groupe a monter en tete apres avoir double d'autres aventuriers. Nous arrivons les seconds au sommet pour le lever du soleil, apres 2h45 de marche intensive. Mais quelle belle recompense ! Nous avons une vue a 360' sur Lombok, l'ile de Sumbawa a l'est, les iles Gili et le Mont Agung de Bali a l'ouest. L'ombre du Rinjani forme un cone parfait dans les nuages, on pourrait croire une autre montagne. Le lac et le cratere en contre bas se devoilent avec le ballet des nuages. La coulee de magma sur le versant est du volcan contraste avec le ciel bleu orange, la pierre rouge et noire du volcan, le bleu turquoise et le jaune du souffre... Inutile de vous dire qu'on a apprecie chaque moment de cette matinee atypique !

La descente est bien plus simple, nous devalons les pentes en se laissant glisser pas apres pas dans la roche. C'est impressionnant de decouvrir de jour ce que l'on a gravi de nuit. Un breakfast nous attend au camp : pancake a la banane et deux toasts omelette/tomate. Nous descendons jusqu'a Sembalun, le village qui clot notre aventure. De nouveaux paysages durant la descente, parfois proches des Alpes avec le relief, la vegetation et les vaches aux cloches en bois. Nous terminons le trek comme nous l'avons commence, dans la benne du camion pour rejoindre Senaru.

Tres belle aventure, avec des paysages grandioses, une equipe formidable et un groupe tres soude et une ambiance propice aux echanges et rires. De tres bons moments.

A present je suis a Kuta, au sud de Lombok ou je vais passer 3 jours sur les plages pour me reposer. Je pars le 23 pour Java ou je souhaite gravir un nouveau volcan : le Ijen (2 400 m), "cratère Vert" en javanais. Il abrite un lac acide repute pour etre le plus acide de la planète. Il est très connu en France car médiatisé par Nicolas Hulot. Seulement une journee suffit pour cette ascension.

Localiser Mont Rinjani, Lombok

12 commentaires:

Anonyme a dit…

Super récit de cette aventure, les larmes me montent aux yeux quand je repense a cette dernière ligne droite vers le top! Aventure magnifique. Bonne route et qui sait, on se croisera peut être dans les rues de thorigné! Bises. Aurel et Vanessa

Maman de Fred a dit…

Très beau récit : cela devait être en effet très émouvant de découvrir ces magnifiques paysages.
Tes photos complètent la description de ton trek et nous emmènent en voyage ...
Profite encore et encore.
Gros bisous des parents et grand-parents.

Maman de Vincent a dit…

Pendant ce temps là Vincent est en Amérique au pied des buildings !! c'est autre chose ! super le trek il faut en vouloir c'est très bien !
BISOUS !

Anonyme a dit…

Alexis a dit que la 164ème photo de l'album Indonésie, ça va pas du tout!!!!!!!!
Le gentil monsieur qui montre l'aiguille ou le clou suite à la crevaison, porte une FAUSSE VESTE ADIDAS!!!!!! vive la contre-façon!!!!! :) :)

Sinon, c'est toujours des très belles photos!!!!

Bisous, Alexis

Anonyme a dit…

Fred, Je reste sans voix devant la beaute des photos et de ton recit. J espere que tu es en forme pour attaquer l Australie.

rado

Laura a dit…

J'ai regardé toutes tes photos d'indonésie d'un coup (j'ai pas trop eu le temps de suivre régulièrement ces derniers temps, mais maintenant je suis l.i.b.r.e :)) et elle sont magnifiques comme d'hab'! J'avais jamais été attirée par l'Indonésie plus que ça, maintenant c'est clairement dans ma liste des destinations à ne pas rater!

cindouille a dit…

Bonjour!
Je tombe sur votre blog car nous comptons faire le Rinjani dans 1 mois : avez-vous qqs petits conseils à nous donner suite à votre trek? (choix du guide, forme physique, départ Senaru ou Sembalun (plus accessible il semblerait…), équipement pour le froid, prix?).

Vos photos sont superbes, ça fait juste du bien de regarder tout ça et je vais me précipiter sur vos autres albums! merci aussi pour ce blog pleins de bon plans et super clair, ça change! ;-)

Bon voyage et un grand merci d'avance!!

Frédéric a dit…

Bonjour cindouille ! merci pour votre message. J'ai reserve le trek du rnjani depuis l'ile de gili air. j'ai paye 1 000 000 Rps (soit 83 euros), tout a fait raisonnable. Il faut compter 1 300 000 /personne maximum, apres ca devient de la negocition ou de l'arnaque :) le trek est tres dur car monte ou descend tout le temps. prevoyez un bon duvet car ceux fournit ne sont pas supers, une bonne polaire, bonnet, gants, un vetement de pluie et de bonnes chaussures. Je n'ai malheureusement pas de nom de compagnie a vous communiquer, mais sachez qu'en vous rendant direcement dans les villages de depart, vous trouverez des guides et organisation aupres des hotels. Le depart de Senaru est plus dur mais la fin est beaucoup plus douce pour le dernier jour jusqu'a Sembalun et je trouve ca bien de terminer les 3 jours par le col. Je vous souhaite bon courage, mais vraiment l'effort est largement recompense avec les paysages grandioses. Enjoy

Cindy Marchal a dit…

merci pour toutes ces précisions, ce serait génial d'arriver à négocier ce prix-là (qui est en effet super intéressant pour ce type de trek), mais on est nul car on parle très mal l'anglais! Au moins là, je connais déjà le prix juste du moment, c'est déjà un bon départ! :^)

J'hésitais pour le duvet car ça prend tjs 1/4 du sac mais je crois que ce serait dommage de s'en priver surtout que l'on aura déjà mal partout et que vous le conseillez!!

Pour le sens, le routard-lonely conseillait sembalun-senaru car le gros de la marche se fait le 2e j. et non le 3e et que cela évite de faire 12h de marche (sommet inclus) le 3e j. On commence donc le 2e j. par le sommet pour se taper ensuite 6h de marche en passant par les sources (qui sont fermées??) puis une grosse remontée jusque Pelawangan I (ce qui n'a pas l'air rassurant non plus :-DD). Mon souci, c'est que cela va être un pt exploit pour moi d'y arriver donc je cherche l'itinéraire qui me donnera le + de chance d'y arriver. Mais à bien relire votre récit, je crois que c'est peut-être moins crevant de faire le sommet-sembalun (une fois en haut, on descend tt le tps) que le sommet-Pelawangan I même si c'est le 2e jour (à mon avis, je m'arrête aux sources et je n'en bouge plus). Il faut juste être tjs en vie le 3e j. et l'affaire est dans la poche si on fait senaru-sembalun! ;-°

On ne voit d'ailleurs pas des masses de filles au sommet sur vos photos, elles sont toutes restées en bas où elles avaient du retard ?? Merci pour vos encouragements en tout cas, c'est vrai que l'effort en vaut la peine et ça reste de la super rando! Encore merci!

cindouille a dit…

Pour tout ceux (celles) qui se posent toujours la question du "meilleur" sens pour ce trek car le sport et vous, ça fait deux mais que vous êtes quand-même bien décidé à le tenter, voici quelques réponses :

le gagnant : Senaru-Sembalun, sans hésitation! Pour plusieurs raisons :

1. sens logique : vs terminez et vous marchez vers le sommet qui reste une motivation en soi - 2. c'est le sens le + beau : terminer par le chemin vers Sembalun est juste grandiose, à l'inverse, le chemin vers Senaru n'a rien d'exceptionnel et descend tout le temps, sans plat, ce qui achèvera vos genoux qui étaient déjà morts… 3. Avec une condition physique normale, même si vs n'avez pas fait de sport depuis 15 ans, le sommet reste possible dans ce sens, donc ne pas hésiter à le faire même si vous lisez dans votre guide préféré (qui n'est même pas à jour) le contraire!

Bon, il ne faut pas se mentir, c'est dur et il faut être bien équipé (un sac de couchage 5°C suffit même si mieux -5°C, une bonne veste/polar/sous-pull/bonnet et gants seront vraiment utiles) sans oublier de vrais chaussures de marche, même basses.

Le plus dur étant le sommet, ne pas hésiter à partir vers 2h du matin si vous êtes vraiment lents (perso, je suis arrivée la dernière en +- 4h, bon ça, c'est dans le pire des cas et en s'arrêtant tout le temps) mais ça ne gâche rien, le lever du soleil est quand-même trop beau là où vous en serez. Comme on était parti vers 2h30, vous aurez le temps de redescendre sans ralentir le groupe même si la pause avant de repartir vers Sembalun ne sera pas bien longue à l'inverse du chemin qu'il vous reste à faire! :-D Sinon la rando sans le sommet de Senaru à Sembalun vaut vraiment la peine, le sommet n'est pas obligatoire, c'est juste une petite satisfaction supplémentaire.

Le faire en 3 j. est un bon choix également. Plus risque d'être franchement crevant même si vous marchez moins car vous dormirez mal et détail à ne pas négliger, votre estomac risque de rejeter le "régime" nouilles/riz/crackers. En +, ça devient franchement cher et vous serez sans doute seuls, dommage de se passer des chouettes rencontres dans ce type de trek.

Bref, le Rinjani en 3 j. Senaru-Sembalun même pour les moins sportifs d'entre vous reste un très bon compromis entre douleur et plaisir! :-)

Yannick trekker a dit…

cette tres bon post guys.
merci beaucoup pour visite notre ils et montan Rinjani.

Rinjan Trekking a dit…

cette tres bon post guys.

Enregistrer un commentaire